Le mouvement indépendantiste martiniquais est mort. Vive le mime.

Le président du conseil exécutif de Martinique Alfred Marie-Jeanne crée le Mouvement indépendantiste martiniquais (MIM) le 1er juillet 1978 et il n’aura fallu à peine 39 ans pour voir la fin de ce parti politique.
En cause, les luttes de pouvoir au sein du parti et les dérives de son président. Entre un Nilor qui oeuvre pour un G20 local et un président qui donne de généreux pourboires, ce parti ne peux plus mimer l’indépendance et la rigueur budgétaire.
Il faut rappeller que ce parti se disant indépendantiste était une supercherie. En effet, comment voulez cracher dans la main qui vous donne à manger?
Alfred Marie-Jeanne était un enseignant donc une fonctionnaire de l’état français. Il a toujours occupé des fonctions en lien avec l’état français.
C’est de la tromperie intellectuelle. Un peu à l’image d’Elie Domota en Guadeloupe.

Pourquoi le Mouvement indépendantiste martiniquais est mort ?

Tout simplement parce qu’il n’y a aucune relève pour le remplacer mais ce n’est pas là le problème. Le MIM est mort parce qu’il n’y a plus de résistance en Martinique.
L’ètat colonialiste français a aseptisé toutes formes de rebellion dans ses colonies. De la Nouvelle Calédonie en passant par la Guadeloupe puis la Martinique, il n’y a plus de résistance ou de bombes artisanales.
J’exclue la Guyane car celle ci a su négocier son capital Ariane et même si les ‘frères’ résistent encore, ce n’est qu’une question de temps pour que la France coloniale s’en occupe.
Les peuples des colonies sont maintenant confinés à leur vocation première. Consommer les produits de la métropole et la fermer pour de bon. Le chlordécone, les insecticides, la vie chère, le prix des billets inter îles ne semble pas ébranler l’Etat français complice de ce génocide.
C’est bien le père Hayot qui disait que les noirs sont comme des enfants, il faut juste être ‘correct’ avec eux. Leur donner un peu de carnaval, de tour des yoles et de jambon noël.

Le discours du MIM qui disait état colonialiste par ci et par là n’est plus. Ce n’est plus politiquement correcte de parler ainsi.
Le Mouvement indépendantiste martiniquais à aussi trompé la population martiniquaise en s’associant avec la droite. Je comprends les efforts mis en oeuvre pour ‘débarquer Serge Letchimy’ mais de la à s’associer avec ceux qu’ils critiquaient, cela me laisse perplexe.
C’est la politique me direz-vous mais je pensais que ‘Chabin’ était différent… La soif du pouvoir change les hommes et c’est navrant.

Pin It on Pinterest

WordPress Security