Scandale du CREDIT MARTINIQUAIS : les Békés ont pillé la banque et aujourd’hui, d’anciens petits clients sont sommés de payer – Montray Kréyol

La Martinique est depuis longtemps un pays sans foi ni loi. Les scandales s’y multiplient sans que ni la justice ni les instances politiques locales ni même la population ne s’en émeuvent : scandale du CREDIT MARTINIQUAIS ; scandale du CHLORDECONE ; scandale des VEDETTES MADININA ; scandale du crash de la WEST-CARIBBEAN ; scandale du CEREGMIA. Pour ne citer que ceux-là car on peut ajouter aussi celui de la fusillade de la boite de nuit LE PAPARAZZI qui a opposé des voyous porteurs de bracelets électroniques embauchés par les municipalités PPM de Fort-de-France et de Basse-Pointe. Ou encore celui de l’antenne brésilienne, dans la ville de Belem très précisément, de l’ex-Conseil régional de la Martinique où des centaines de milliers d’euros ont été gaspillés sans aucun retour sur investissement pour la Martinique. Ou même celui des ‘totems du Grand Saint-Pierre’, ces poteaux rongés par les termites qui ont été plantés par LETCHIMY et ses amis à l’entrée de la ville de Saint-Pierre pour la somme de…750.000 euros, facture réglée par le…Parc Naturel de la Martinique, organisme culturel comme chacun sait. Bref…

Source : Scandale du CREDIT MARTINIQUAIS : les Békés ont pillé la banque et aujourd’hui, d’anciens petits clients sont sommés de payer – Montray Kréyol

Pin It on Pinterest