Alfred Marie-Jeanne va t-il perdre son poste de président de l’Assemblée de Martinique ?

Suite à une plainte déposée par Yves Cordémy, un proche du PPM, le Conseil d’État va prochainement se prononcer sur certaines observations transmises par la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques sur une éventuele annulation de l’élection d’Alfred Marie-Jeanne.
A l’origine de cette plainte, Yves Cordémy estime qu’Alfred Marie-Jeanne à bénéficié de nombreuses émissions produites par la radio RLDM diffusées durant sa campagne sans les inscrire à son compte de campagne. Cette pratique étant interdite pour une association ou une entreprise.
Il existe donc un risque que l’élection de la liste « Gran sanblé » soit invalidée pour compte de campagne non conforme.
Le Conseil d’État doit se saisir de ce dossier et entretemps, les deux parties politiques ennemis (Gran Sanblé et PPM) préparent leurs armes pour se lancer dans une bataille juridique intense.

Pin It on Pinterest